Comment faire un virage en roller ?

Non classé

Comment faire un virage en roller ?

 

Il n’est pas simple de tourner en roller lorsque l’on commence. On a tendance à donner des accoups avec ses patins afin de ralentir et de tourner petit à petit. Cependant, cela fais perdre beaucoup d’équilibre.

 

Si tu t’es reconnu dans cette image, tu devrais lire mes conseils afin de moins galérer durant tes prochaines sorties.

 

 

 

Rapproche tes patins ! 

 

En premier lieu, tu dois avoir tes patins assez proches. Débutant, on a tendance à écarter nos jambes pour garder un maximum d’équilibre. Le soucis, c’est que cela t’empêche d’avoir une bonne souplesse.

 

Prend l’exemple d’une moto de course. Afin de contenir sa vitesse dans le virage, le conducteur dois être certain d’adhérer un maximum au sol. Lorsque tu écarte tes patin dans un virage, seul le patin à l’extérieur du virage pourra contenir la vitesse. Tu dois donc rapprocher tes pieds afin de profiter d’une double adhérence.

 

 

N’aie pas peur de te pencher.

 

Ainsi fait, tu va pouvoir te pencher dans le virage. Reprend l’image de la moto. Dans le virage, plus ta vitesse est élevée, plus tu va devoir compenser ta vitesse en te penchant dans l’autre sens, comme la moto. Attention cependant, si tu te penche trop, tes roues ne pourrons plus assurer l’adhérence a sol. Donc plus tu vas vite, plus tu te penches.

 

De plus, un grand virage compensera plus facilement l’énergie du mouvement qu’un petit. Cette quantité d’énergie va se partager sur tout le virage. Donc plus un virage est court, moins tu as d’espace pour que cette énergie s’équilibre et plus il est compliqué de maintenir le virage.

 

Lorsque tu te sentira plus à l’aise, tu pourras placer ta jambe intérieure au virage plus en avant en pliant plus le genoux. Cela te permet de te pencher d’avantage sans risquer de glisser ou de perdre de l’adhérence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *